Recherche

Offre de services

La qualité de l'air intérieur préserve la santé des occupants et augmente la productivité et la performance de ceux qui y travaillent. Le CSTB mobilise des moyens expérimentaux et son expertise pour apporter des solutions adaptées à la prévention et au contrôle des pollutions des bâtiments. L'objectif est d'identifier les facteurs de danger pour les personnes, y compris les plus sensibles et les plus vulnérables, et de prendre des dispositions pour limiter les risques.

Expertises

Observation et retours d'expérience dans les bâtiments

Le CSTB dispose d'un savoir-faire unique sur l'observation et le retour d'expérience au travers de ses actions menées dans le cadre de l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur (OQAI). Opérateur de l'OQAI, le CSTB capitalise l'expertise sur la collecte de données à grande échelle sur les pollutions, les caractéristiques des bâtiments et leurs usages. Il développe des protocoles de mesure in situ et des questionnaires d'enquête, construit des bases de données et assure l'exploitation statistique des données.

Outils et méthodes pour la surveillance et la remédiation sanitaire des bâtiments

Le CSTB propose des dispositifs innovants de surveillance et de diagnostic de la qualité de l'air intérieur. Il est équipé pour la caractérisation des contaminants liés à la pollution physico-chimique (radon, composés organiques volatils et semi volatils, particules et nanoparticules) et microbiologique (moisissures, virus, bactéries). Le CSTB développe également des solutions technologiques susceptibles d'abaisser l'exposition des populations aux polluants, au travers d'études de l'efficacité des pratiques et systèmes, leur innocuité ainsi que l'optimisation des stratégies d'intégration aux espaces bâtis.

Sur ces bases il développe les prestations suivantes :

  • Accompagnement à la mise en place de monitoring de la qualité de l'air intérieur dans les bâtiments : composés chimiques (air et poussières), particules ;
  • Détection et monitoring des moisissures dans les locaux ;
  • Recherche et caractérisation de sources d'émission de polluants dans les espaces clos ;
  • Évaluation de la qualité sanitaire des matériaux, produits et systèmes du bâtiment ;
  • Analyse des conditions de ventilation ;
  • Analyse des transferts de polluants entre le sol et le bâtiment (radon, sols pollués) ;
  • Solutions de remédiations pour la qualité de l'air intérieur ;
  • Aide au développement et évaluation de solutions technologiques d'épuration de l'air et de décontamination microbiologique.

Moyens

Espaces expérimentaux, du laboratoire à l'échelle 1 :

  • Maison automatisée pour des Recherches innovantes sur l'air (MARIA) : pavillon grandeur nature équipé de différents systèmes de ventilation modulables et instrumenté pour simuler la présence humaine ;
  • Laboratoire POLLEM : mesure des polluants chimiques de l'air intérieur, caractérisation sanitaire des produits ;
  • Laboratoire de microbiologie des environnements intérieurs (LMEI) : Unité de virologie appliquée, plateforme ASTERIA (étude échelle 1), Aérobiotest (qualification des dispositifs de mesure des bio-aérosols), laboratoire mobile de microbiologie, Unité légionelles, banc « one-pass » pour l'étude de rendement des dispositifs de décontamination ;
  • Laboratoire de métrologie sur site (MATEI) : recherche d'outils de collecte de données sur site et suivi métrologique des moyens de mesures.

Réalisations

Robot Diya One

Conçu par Partnering Robotics, le robot Diya One permet d'améliorer la qualité de...

Biodétecteur fongique

Le CSTB a développé une balise innovante qui détecte les contaminations fongiques à...

Lum'Air®

R&D dans le cadre de l'OQAI : développement d'un module de qualification et de...

Mesure de la qualité de l'air

Protocoles d'évaluation et collecte de données à grande échelle sur la qualité de...

Prescription de produits peu polluants

Diagnostic et aide à la prescription de matériaux et d'ameublement à faible émission...

Voir toutes les réalisations